La dernière fois je vous parlais avec humour (enfin j’essayais) des clichés concernant les blogueuses, de cette uniformisation sur les réseaux sociaux. Avec du recul, je dirai que ça m’a un peu contaminée. Pendant un moment je me suis interdit des sujets car je savais qu’ils n’allaient pas plaire, que ce n’était pas ça que voulait voir mes lecteurs. Et pourtant à la base, un blog n’est-il pas là pour échanger sur ce qui nous fait réellement plaisir ?

Dans la même lignée, il y a une autre ère qui émerge : aujourd’hui la grossesse et la maternité sont tendances sur la blogosphère et les réseaux sociaux. J’ai d’ailleurs trouvé un article  très intéressant sur les you tubeuses beauté qui parlent de leur grossesse. Je ne suis pas là pour les juger, je pense même que beaucoup ont commencé les vidéos jeunes. Il est  donc normal qu’elles grandissent, évoluent et tombent enceintes mais souvent, sur les réseaux sociaux il y a une image déformée qui est véhiculée. Je suis sûre que vous avez déjà tous vu des photos de célébrités, ou de filles bien enceintes et qui pourtant ont l’air fraiches sur des talons aiguilles.

On nous montre sans cesse des clichés d’enfants parfaits avec des mères toujours souriantes, qui vous feraient presque passer pour une mauvaise mère : on les appelle ces nouvelles mères parfaites. Elles ont des codes et commandements bien particuliers, et je vais tenter à nouveau avec humour de vous les présenter en opposant ce qu’on nous montre avec la réalité.


 

 

Elle vit une grossesse épanouie.

La nouvelle mère parfaite accepte les changements de son corps, elle est toute fraiche, a des super looks de grossesse. Marcher sur des talons ? Un détail pour elle, car ce n’est pas parce qu’on a pris 10 20kg de plus et  que l’on est enceinte que l’on ne doit pas être belle. Alors là je suis pas sûre d’être dans le même monde que ces femmes.

A la fin j’étais bien plus à l’aise dans ces fameux super sexy leggings de grossesse et en baskets (ça c’est quand tu n’as pas trop enflée et que rentres dans tes chaussures) que dans un jean et des escarpins. Elle ne doit pas non plus connaitre les petits maux de grossesse tels que (attention minute pas glamour) les hémorroides, les nausées, les vomissements, les remontées acides, la constipation, les mycoses, ou encore cette envie de faire pipi qui t’oblige à choisir des endroits dans lesquels tu as des toilettes pas très loin.

Certes porter la vie c’est beau, ce lien fusionnel avec bébé c’est magique  mais on a aussi le droit de dire que l’on aime pas cet état.

Petit bonus, une photo de moi pendant la grossesse (on est loin de la tenue sexy).

Elle retrouve un corps de rêve deux jours après l’accouchement.

Souvent elle te dira « non mais j’ai pas eu du mal à perdre, je fais juste attention et puis vous savez, avoir un enfant c’est déjà du sport », sans parler du fait qu’elle a surement continué à faire du sport ou yoga pendant la grossesse et qu’elle arrive a en faire avec bébé. Le running poussette par exemple, ou alors bébé participe à la séance de gym.

Pour le coup, j’ai rapidement retrouvé mon poids de départ, une semaine après l’accouchement (ne me jetez pas la pierre) mais le corps n’est plus aussi tonique. Je trouve rarement le temps de faire du sport, et j’ai déjà essayé d’en faire avec lui. Tu parles !!!! Il pleure si je ne m’intéresse pas à lui ou essaye de m’arracher les cheveux si je suis allongée à côté de lui.

Ajoutons aussi que le peu de temps qu’il me laisse, je suis tellement épuisée que je n’ai nullement envie de faire du sport, ou alors c’est plutôt ménage tout en essayant de limiter les dégâts avec la pile de linge qui attend depuis un moment. Ne culpabilisez pas, votre corps a besoin de temps et vos cicatrices ne vous rendent pas moins belles.

Elle est tout le temps apprêtée et son enfant aussi.

J’ai aussi remarqué que la mère parfaite était toujours bien maquillée et habillée, son enfant ressemble à ceux que l’on voit dans les publicités. Il est sage comme image, dans sa jolie petite tenue toute propre. Elle n’a pas du tout les traits fatigués et est toujours serviable.

Si je vous dis que la dernière fois je suis allée faire les courses sans me rendre compte que j’avais des taches de lait de mon fils sur mon jean noir, ça montre bien la réalité non ? Je ne sais pas comment elles font pour être toujours au top comme ça, je me sens presque nulle à côté. Et l’enfant toujours sage qui garde une tenue sans la tacher, sans la froisser c’est un MYTHE. Entre les fuites de couches, les jets de nourritures, quand ils se trainent par terre, etc…

Elle aime le naturel.

Elle n’utilisera jamais une lingette car ce n’est pas bon pour l’environnement, parle de couches lavables et fait ses petits pots bio maison car c’est meilleur pour l’enfant. Je parle souvent de produits bio et naturels par ici, mais j’avoue que je trouve les lingettes super pratiques quand on sort. J’essaye quand même d’en prendre des biodégradables mais une fois j’ai dû acheter en urgence pendant une sortie (oui je suis une mère indigne j’avais oublié de prendre de quoi le changer), j’ai pris les premières que j’ai pu trouver.

Je suis à la maison donc j’essaye de cuisiner pour bébé, mais j’ai toujours des petits pots de secours et je suis persuadée que je si je travaillais, je n’aurais pas le temps de cuisiner autant. Et les couches lavables on en parle ? Ah ah je préfère en rire quand je m’imagine en train de nettoyer chaque jour à la main ou la machine les couches de bébé.

Elle éduque sans crier, suit la pensée Montessori.

Elle applique la bienveillance au quotidien et n’élève jamais la voix, fait preuve d’une grande patience. Sur le papier c’est l’idéal mais en réalité quand tu n’as pas dormi depuis plusieurs nuits, c’est difficile à mettre en oeuvre. Quand bébé passe une heure à pleurer et que tu es à bout c’est parfois dur d’appliquer le mantra « ne jamais le laisser pleurer ».

Elle suit la pensée Montessori et se balade sur les forums et blogs afin de proposer chaque jour à son enfant des activités sensorielles, des découvertes, des activités manuelles. Elle lui fait un environnement propice à son éveil et sa motricité fine.
Vous allez me mettre sur le bûcher si je vous dis que bébé adore regarder les dessins animés en prenant son biberon ? Dès qu’il entend le générique d’Alvin et les Chimpunks (que je connais par coeur maintenant) il est tout heureux..

Et avec tout ça elle arrive bien sûr à prendre du temps pour elle et son couple, à aider son prochain. Elle n’oublie pas de te rappeler que toi tu es imparfaite car tu ne fais pas comme ci ou comme ça.

Alors voilà je ne suis pas une mère parfaite, j’ai mes défauts.

Ne culpabilisez pas, ne pensez pas que vous êtes moins bien qu’une autre mère. Je vous assure que vous faites votre possible et que dans les yeux de votre enfant, vous êtes cette mère parfaite. A toutes celles qui me lisent vous êtes des super mamans.