Maternité

A toi ma très chère fatigue…

Chère fatigue,

Je te remercie de venir me rendre visite tous les jours en ce moment,
tu as beau être adorable, j’aimerais passer quelques instants sans toi et sans tes meilleures copines les cernes. Elles sont chouettes car elles apportent du violet et bleu autour de mes yeux mais je ne suis pas fan de cette couleur.  

Là vous êtes en train de vous demander où vous êtes tombés, ou si je n’ai pas perdu la tête. Ah ah non je vous rassure (ou pas) tout va bien, je voulais juste aborder le thème de la fatigue lorsque l’on est parent. Je me rappelle d’un temps, il y a fort longtemps, pendant lequel je me plaignais d’être fatiguée…si je pouvais parler à la moi d’avant je lui dirais que ce n’est rien face à ce qui l’attend quand elle sera maman. En effet, je trouve qu’en plus de découvrir le plus beau des amours, d’autres choses prennent également tout leur sens lorsque l’on a des enfants.

La dernière fois je lisais l’article de MumChérie du blog Nos vies de mamans sur la fatigue que j’ai trouvé très drôle. Elle relate tout ce que la fatigue lui fait faire et c’est là que je me suis rendue compte que moi aussi je l’étais. Quand tu ranges par exemple le beurre dans le lave vaisselle et que tu trouves ça normal, je pense que ça illustre bien la situation (ou alors le fait que certains de mes neurones sont partis avec l’accouchement mais ça il ne faut pas le dire).

sleep-1209288_640

Epuisée doit être le mot que je répète le plus souvent en ce moment, notamment avec le déménagement. A peine le jour levé que je n’aspire qu’à une chose, c’est de me glisser dans mon lit.

Le sommeil m’obsède tellement en ce moment que j’ai décidé d’en faire un article (rassurez vous je ne suis pas là pour me plaindre mais plus pour raconter avec humour la vie d’une maman). Et puis quand la pharmacienne n’arrête pas de te donner des échantillons premières rides, ou pour atténuer les poches sous les yeux c’est qu’il doit y avoir un message subliminal là dessous.

Ma relation avec madame fatigue a commencé un beau jour durant l’année 2015 (pendant ma grossesse. En effet, elle trouvait ça plus chouette de venir me rendre visite avec sa copine insomnie pendant le dernier trimestre. Ensuite elle est passée au niveau supérieur avec les réveils la nuit pour donner le biberon à Monsieur bébé. Finalement elle a décidé de m’achever en ce moment même où je vous parle.

Je ne sais pas pour vous mais la plupart des gens parlent de la période nourrisson comme une période difficile et fatiguante. En effet ça l’est, mais en en ce qui me concerne je trouve que c’est plus éreintant maintenant (et encore il ne marche pas). Contrairement à une croyance les bébés ne dorment pas toute la journée.

Maintenant que Monsieur bébé est plus grand, c’est devenu un petit asticot qui bouge et qui ne tient pas en place très longtemps. Un changement de couche peut se transformer en véritable lutte pour ne pas qu’il se retourne (pour le moment le seul moyen que j’ai trouvé c’est d’essayer de lui donner des objets dans la main pour qu’il soit concentré sur autre chose mais ça ne marche pas toujours), pendant les repas s’il a décidé de faire son cirque ça peut prendre très très très longtemps pour lui donner à manger, sans parler qu’il explore son monde (quand je dis son monde c’est surtout aller toucher les fils qui trainent, aller refaire la déco en poussant des meubles, etc…).

alarm-clock-1193291_640

De plus si vous avez bien suivi je ne suis pas chez moi en ce moment, nous sommes en transition suite à un déménagement et Monsieur papa doit partir très tôt au boulot et revient tard. C’est un peu comme si j’avais un travail non stop de 6h du matin jusqu’à 21h sans pause et sans pouvoir souffler, sans parler du fait que Monsieur bébé se réveille les nuits et que nous sommes dans la meme pièce que lui.

Ce qui parfois donne lieu a des situations cocasses comme le beurre dans le lave vaisselle. J’oublie régulièrement les choses aussi. Vous savez quand vous avez préparé bébé, que vous avez mis un quart d’heure à l’installer et que là, vous vous rendez compte qu’il vous manque quelquechose et que vous devez faire la manipulation inverse.

Ou encore la dernière fois, j’attendais sagement l’ascenseur, sans me rendre compte que je n’avais pas appuyé sur le bouton (je pouvais attendre longtemps).

Ne plus arriver à se souvenir si on est s’est déjà lavé ou non.

Penser que le tube de mitosyl est un tube de dentifrice.

J’ai dû rentrer dans la chambre pendant la sieste de bébé et mon genou a craqué, il a ouvert les yeux, ni une ni deux je me suis mise à genou par terre pour ne pas qu’il me voit car j’espérais encore quelques minutes de tranquillité (ouh la mauvaise mère).

Me laissez pas seule dans mes délires et n’hésitez pas à me raconter vos situations drôles en tant que maman. 

J’avoue que pour le moment je n’ai pas encore trouvé de remède miracle contre la fatigue, si ce n’est se faire un thermos de café pour la journée.

cat-590684_640

Donc voilà, parfois je me dis que celui qui a la plus belle vie c’est encore mon chat, et je rêverais de passer mes journées à dormir comme lui. Ensuite je me rappelle que si je faisais ça, je raterais tous les beaux moments avec mon fils alors finalement, très chère fatigue, je ne t’échangerais contre rien au monde si c’est pour voir mon fils sourire chaque jour, si c’est pour voir ses progrès, entendre le son de sa voix (mais ne crie pas trop non plus mon bébé ).

Allez je vous embrasse et vous dis à très vite.

PS : malgré tout, dites moi ce que vous faites pour essayer de contrer cette fatigue, peut-être avez-vous des solutions ou des remèdes. En tous cas faites-le moi savoir dans les commentaires car je suis preneuse.

Toutes les photos ont été prises sur le site Pixabay qui est un site regroupant des photos libres de droit.

45 commentaires sur “A toi ma très chère fatigue…

  1. Waou… j’aurai pu écrire chaque mot de cet article (sauf le beurre dans le lave vaisselle… j’ai tellement ri !!!)

    Comment pouvais je me plaindre avant d’être fatiguée alors que je sais ce que épuisée veut maintenant dire ?
    Parfois mon cerveau déconnecte, j’ai l’impression d’être bourrée au travail, comme toi j’oublie plein de choses, je fais des erreurs bêtes. .. ce matin j’ai carrément oublié le prénom de l’auxiliaire qui s’occupe de mon fils depuis 3 ans !! Le trou noir hyper gênant alors que je connais son prénom par coeur !

    J’ai mis ma BBcreme sur ma brosse à dent
    J’ai pschiité mon parfum à la place de mon déo sous mes aisselles
    J’ai jeté un jean neuf et rangé bien précieusement un jean troué au niveau des fesses dans ma commode alors que bien sûr je voulais faire l’inverse. ..

    Pas de remède miracle ma Clarisse à part de poser/imposer une journée ou quelques heures loin du bébé.

    ..aujourd’hui je suis en RTT les petits sont à la crèche et je grignote un petit déjeuner dans un café en me demandant ce que je vais bien pouvoir faire de tout ce temps libre aujourd’hui… (et je lis ton article en orofitant du soleil le paradis!!!) dormir n’est pas sur ma liste car j’ai envie de profiter ! Mais me changer les idées me repose déjà !!!

    Aimé par 1 personne

    1. En plus pour le beurre, je m’en suis rendue compte que le soir en mettant la vaisselle sale dedans, il avait bien eu le temps se ramollir entre temps !

      Ah ah toi aussi tu me fais bien rire avec ton commentaire. Remarque tu devais sentir très bon des aisselles mais ça fait cher le déo 😀
      Oui j’oublie tout plein de trucs, comme si le cerveau se mettait en mode off parfois.

      C’est vrai qu’on dit souvent de dormir quand les petits dorment mais comme toi j’aime bien profiter de ce temps pour faire des choses que j’aime, comme le blog par exemple.
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  2. Lo! Tu sais ça me fait rire, car encore une fois, figures toi que j’ai écrit un article sur sensiblement la même chose! pas les boulettes qu’on fait par fatigue, car ça j’ai réussi à les éviter (ou je ne m’en rappelle plus, plus probablement), mais tu verras bientôt quand je le publierai, mon article parle de cette période entre les 10-12 mois et 18-24 mois du bébé, que je trouve la plus fatiguante…on parle souvent des fameuses nuits du début, mais pour moi c’est loin d’être le plus crevant! Tu es dans la période la plus dure, et en plus tu rajoutes de la difficulté en déménagant! mais la conclusion de mon article devrait te plaire, quand tu la liras…car je dis qu’un jour, ça se calme ;o)

    Aimé par 1 personne

    1. ah c’est vrai ? Les grands esprits se rencontrent on dirait ! Non mais plus sérieusement si on arrête pas d’avoir les mêmes idées il faudra penser à faire un article en collab toutes les deux ça pourrait être sympa non ?
      Je suis d’accord au début c’est fatiguant, mais j’arrivais à faire tellement plus de choses et bébé passait quand même pas mal de temps à dormir ou dans son transat par exemple, là il faut le suivre chaque seconde.
      Ah tu me rassures si ça se calme…à moins de faire le deuxième 😀
      Bisous

      J'aime

      1. Oui c’est « l’inconvénient » du 2ème! Mais bon moi chez mes filles j’ai senti vraiment la différence vers 18mois-2 ans, quand ils commencent à te « lâcher la grappe »! Quand je publierai cet article tu me diras si ça te parle, mais je crois que tu es en plein dedans ;o)
        Pour la collab, tu sais moi je recule rarement devant les défis, ça peut être une rudement bonne idée! reste à trouver quoi, quand, comment!

        Aimé par 1 personne

  3. Souvenirs pour moi avec 2 enfants à 20 mois d’écart, déménagement dans une ville où je n’avais bisous famille ni ami et le papa en déplacement toute la semaine !
    C’est épuisant ! Il faut se surveiller car l’anemie arrive vite ! Magnésium surtout ! Et se reposer quand Bout de chou dort ! Aujourd’hui je repense à tout cela avec bonheur et cela reste de belles années de ma vie ! Profite de ces années au mieux ! Bon courage et prends soin de toi ! 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Oui malgré tout je profite de chaque instant avec lui même si parfois c’est pas facile ! Ah oui j’avais pas pensé au magnésium, c’est pas bêtes, surtout que les jours où il met une heure à manger je prends un peu ce que j’ai sous la main pour manger donc ça ne doit pas être le top !
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  4. Oh, comme je te comprends ! En ce moment, c’est la galère aussi ! Plutôt les virus qui ne nous lâchent pas mais nous sommes tous aussi épuisés les uns que les autres…

    Et oui, clairement, la période entre 1 an et 2 ans/2 ans et demi est pour moi la plus fatiguant, car ils commencent à moins dormir et à s’affirmer, on ne peut pas les laisser 10 secondes sans surveillance. S’ajoute alors à la fatigue physique due au manque de sommeil des derniers mois, la fatigue psychique et émotionnelle.

    Seul conseil, lâche un peu de lest sur le quotidien et fais la sieste dès que tu le peux…

    Bises et bon courage

    Virginie

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est exactement ça tu as bien résumé cette période !
      Alors que sincèrement quand ils sont tout bébé, tu les mets un peu dans le transat ou sur leur tapis d’éveil ils restent tranquille sans bouger, maintenant c’est autre chose !
      bises et bon courage à toi aussi !

      Aimé par 1 personne

  5. J’ai bien ri pour l’ascenseur ;). Alros je sais pas si pour l’instant c’est à cause de madame la fatigue mais j’ai la mémoire d’un poisson rouge! Car tout ce qui touche à ce que madame fatigue me fait faire, ben je m’en souviens plus! Lol. Courage ma Framboise.. Ici je dois gérer un 2e de bientôt 4 ans qui est apparement encore dans le terrible two et le dernier uqi commence à être malade et qui se la joue « pot de colle »! Gros bisous :*

    Aimé par 1 personne

  6. Haha j’adore le coup du beurre dans le lave vaisselle ! Tu m’as bien fait rire !
    Perso je ne ressens pas trop de fatigue physique, même au début quand Elsa se réveillait souvent la nuit. Après comme je dis souvent, je suis militaire, je suis donc conditionnée pour ne pas dormir beaucoup et j’arrive à me reposer suffisamment en seulement quelques heures. Quand tu pars en mission pendant plusieurs mois si tu arrives à dormir 4 heures d’affilées c’est un exploit !
    Par contre j’ai une grande fatigue psychique. Le fait d’être tout le temps avec ma fille, de ne pas avoir de « pause » comme tu dis dans ton article ça me pèse pas mal. Je n’ai pas de place en crèche pour souffler ne serait-ce qu’une journée et en plus en ce moment mon mari et en mer donc je gère seule tout le temps… J’en viens même à penser parfois que ça sera plus simple lorsque j’aurais repris le travail. Mais bon pour le moment je suis contente de profiter autant d’elle même si ce n’est pas tous les jours évident car elle ne me laisse pas une minute de répit.
    En tout cas je te souhaite bon courage, j’espère que tu pourras te reposer un peu plus après le déménagement !

    Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je te rejoins dans ce que tu dis car justement quand ils sont nourrissons c’est vraiment une fatigue parce qu’on ne dort pas à cause des réveils la nuit mais quand ils sont plus grands c’est le fait de ne jamais avoir une seconde pour souffler qui est dur !! Il faut sans cesse être derrière et quand personne ne peut nous soulager on a pas vraiment le choix.
      Merci pour ton message et bon courage à toi aussi !

      Aimé par 1 personne

  7. Et oui l’épuisement maternel…je suis en plein dedans, je comprends et quand tu as tendance à faire des insomnies c’est cocasse ! Bref, cette semaine je me suis retrouvée deux fois avec un vêtement à l’envers, un pull, et un pantalon (de danse)…j’oublie souvent ce qu’on me dit, je peux redemander 40 millions de fois la même chose, je dis des âneries, je cherche les mots bref je veux dormir ;-)) mais bon dans quelques années ça ira mieux !

    Aimé par 1 personne

  8. Chez moi les grossesses s’accompagnent d’insomnies dès le tout début, autant dire que tu entres dans la maternité avec une pèche d’enfer. Ah ça tu ajoutes un chat qui ameute tout l monde quand il va aux toilettes la nuit et des voisins aux moeurs nocturnes bruyantes… bref, je suis très très fatiguée. A partir d’une certaine heure, impossible de me concentrer, d’ailleurs je crois que j’ai dépassé cette heure…

    Aimé par 1 personne

    1. ah oui je sais ce que c’est pour la grossesse, on te dit que pendant le premier trimestre tu auras evie de dormir tout le temps, mon oeil oui ! J’avais des vomissements tous les soirs jusqu’à 5 mois et après c’était insomnie. J’ai passé de très longues nuits avec mon chat aussi ( qui venait miauler très tôt le matin pour te réveiller en plus).
      Bon courage !

      J'aime

  9. Malgré tout si ça n’est pas déjà fait, ça peut valoir le coup d’insister pour avoir un petit bilan chez le médecin….Car parfois les premiers mois de bébé ont bon dos et il peut y avoir aussi une petite anémie, de l’hypotension, ou comme chez une de mes copines jeune maman la mononucléose ! Courage en tout les cas !

    Aimé par 1 personne

  10. Ou se rendre compte dans l’ascenseur après avoir souri à la personne qui était déjà à l’intérieur, après avoir laissé les portes se refermer sur ton petit monstre et toi que tu as bien mis tes chaussures mais qu’elles ne sont pas assorties…

    Aimé par 1 personne

  11. La fatigue…c’est un sujet qui nous parle à toutes ! Ma puce à 18 mois et n’a jamais fait ses nuits (autant te dire que je suis dans le même état que toi 😉 ) Je suis du coup super maladroite et comme j’allaite ma puce le matin je ne sais plus combien de fois j’y suis allée ni à quelle heure elle s’est réveillée.. Mode robot : ON :p

    Aimé par 1 personne

  12. Hello

    Lors des moments de grande fatigue, la nuit, lorsque le bébé pleurait pour un bib/une tétine/un doudou/rien, je rêvais que je me levais, faisais ce qu’il y avait à faire et me recouchais. Plus ej m’énervais dan mon sommeil « Mais pourquoi est-ce qu’il continue de chouiner alors que je viens de m’occuper de lui? »
    Je me levais enfin et retournais à la réalité…de façon un peu brutale !

    Bon courage pour cette période agitée !

    Aimé par 1 personne

  13. Ahahah ! J’ai bien ri à l’épisode du genou qui craque et de la maman en mode furtif pour grappiller quelques minutes de repos supplémentaire : je me reconnais tellement !

    Bon, désolée, mais pas de remède miracle ici, hormis réussir à faire garder Monsieur Bébé le temps d’un week-end par les grands-parents, histoire de pouvoir souffler un bon coup, sur 48h ou 72h !
    Je partage comme toi le constat que ce n’est finalement pas les tous premiers mois, les plus éreintants, mais les suivants. Cela dit, si ça peut te rassurer, j’ai trouvé ça vraiment de plus en plus facile à partir de 11 mois : tu as fait le plus dur ! Courage ! ❤

    Aimé par 1 personne

  14. Forcément, je me reconnais dans ce que tu écris ! Il m’est aussi arrivé de me demander si je m’étais lavée, ou de vérifier si ma brosse à dents est bien humide, tant ces gestes sont machinaux et ma mémoire immédiate capricieuse ! Et tu enchaines, avec tes deux déménagements. J’espère que ça ira mieux quand tu seras installée (encore que de mon côté, il me reste quelques cartons depuis l’été dernier !). Merci pour le clin d’œil, bisous !

    J'aime

  15. Bel article, tout est dit. Et encore, je ne voudrais pas te faire peur mais… Je me sens réellement fatiguée depuis que j’en ai DEUX… Avant, quand notre fiston était tout seul ça allait. Mais avec Miss JoliCoeur en plus je suis épuisée… Il faut dire qu’avec elle nous avons eu droit à des réveils nocturnes pendant plusieurs mois et maintenant que ça s’est calmé, c’est l’aîné qui se lève à 6h du matin… grrrr ! ^^ Mais bon, profitons de ces moments car lorsqu’ils seront grands nous allons sûrement regretter cette période. Bises

    Aimé par 1 personne

    1. ah je te rassure, Monsieur bébé se réveille toujours la nuit alors qu’il a 13 mois et sachant que je ne dormais pas pendant la grossesse, je sais plus ce que c’est de dormir 😀 Comme tu dis j’en profite, malgré la fatigue ce sont de beaux moments qu’on ne pourra plus revivre et qui nous manqueront !

      J'aime

  16. 12 jours que j’ai accouché et Madame Fatigue toque à ma porte ! elle aurait pu venir avant la naissance au lieu de nous enquiquiner avec Mlle Insomnie !
    Hier soir, je me suis lavée les cheveux avec mon gel douche… j’ai également mis une couche Taille 1
    à ma grande… j’ai donné un bib de grande à ma petite, elle est goulue, elle n’a rien dit mais le débit était quand même un peu trop violent ! Et j’en passe ! Il est 21h15, j’attends avec impatience le dernier bib pour aller me COUCHER 😀
    Belle soirée et tentons de nous reposer pendant ce court moment de tranquillité :p

    Aimé par 1 personne

  17. J’ai trouvé ce petit billet vraiment original. Tu décris d’une façon hors du commun la fatigue et résumes en même temps parfaitement la situation dans laquelle je me trouve actuellement. J’aimerais être aussi sereine que toi face au manque de sommeil.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s