Lifestyle·Maternité·Une femme, Une histoire

Laura & Louise

Je sais qu’encore une fois, je ne sortirai pas indemne de cet article, que je ne pourrai le finir sans être en larmes. Je commence ces mots sans savoir si je vais réussir à trouver les bons, à trouver ceux qui seront à la hauteur du courage de cette femme, de son histoire.

Laura est une jeune femme qui a décidé de raconter son histoire sur instagram. En 2016, elle a touché du bout des doigts le bonheur et en meme temps elle a vécu l’enfer. Que la vie peut parfois être ironique, elle vous donne ce qu’il y a de plus merveilleux et vous le reprend aussitôt.

Le 25 février 2016, Laura a accouché d’une magnifique petite fille prénommée Louise qui s’est envolée seulement quelques jours après. Elle apprendra par la suite que la fautive est une maladie métabolique rare.

image2

Depuis ce jour, il ne se passe pas un instant sans que l’absence de sa fille, de sa loulou comme elle l’appelle se fasse ressentir. Chaque instant passé est un instant qu’elle ne vivra pas avec elle.

Raconter son histoire c’est un peu une façon de la faire vivre à travers des mots, de la faire vivre à travers nous.

Si vous regardez bien la date, sachez qu’elle n’est pas choisie par hasard. Nous sommes le 25, chaque 25 est un déchirement pour Laura. Elle aurait eu 15 mois aujourd’hui. De plus, nous sommes à quelques jours de la fête des mères. je trouvais donc la date parfaite pour rendre hommage à la mère et la fille, à Laura et sa Louise partie trop tôt.

image1

Je sais qu’en ce moment la vie continue à être cruelle et à jouer avec elle mais je lui ai promis qu’un jour elle sera un peu plus apaisée, un jour elle retrouvera la lumière et le bonheur reviendra frapper à sa porte.

Au départ elle devait répondre à mes questions puis la vie en a décidé autrement, alors vous ne m’en voudrez pas si ce portrait n’est pas comme les autres, si pour la suite de cet article je vais m’adresser directement à cette femme qui selon moi incarne le courage et la force. Puis ça sera son tour. je lui avais promis que mon blog pourrait être l’endroit dans lequel elle pourrait écrire, elle a décidé d’écrire un message à sa fille.

Ma jolie Laura,
J’ai l’impression que mes mots ne sont jamais assez forts pour te réconforter, si tu savais comme j’aimerais pouvoir t’apaiser, j’aimerais pouvoir te dire que cette douleur partira.
Tu es souvent trop dure avec toi-même, laisse toi le temps, ne t’en veux pas lorsque tu pleures en pensant à elle, en regardant son si beau visage sur ses photos.
Je ne peux pas croire qu’il n’y a rien, je reste persuadée qu’elle n’est pas présente physiquement à tes côtés mais que d’une certaine façon elle est toujours avec toi, elle t’accompagne et guide chacun de tes pas. Et qu’est-ce qu’elle doit être fière de sa maman, cette femme qui n’imagine même pas la force qu’elle a en elle, cette femme magnifique qui mérite d’avoir le monde à ses pieds.
Le chemin sera sans doute sinueux mais je te le redis, si tu n’as plus d’espoir, moi et beaucoup d’autres nous croyons en toi.
Je t’envoie mille baisers

A toi Louise,
Petite étoile dans ciel, veille sur ta maman mais surtout, donne lui la force de continuer, donne lui la force d’avancer.

image3

Voici le texte que Laura a décidé d’écrire, un message touchant pour sa fille.

Il y a 15 mois, j’étais aux portes du bonheur.
Cette porte même où l’on t’annonce que ton bébé que tu as porté durant 9 mois, va naître aujourd’hui.
Ces portes que rien n’est censé atteindre négativement, car rien n’est plus fabuleux qu’un accouchement.
Je nageais dans le bonheur le plus absolu que je n’avais jamais connu jusqu’alors.
Témoin de l’amour qui venait nous submerger, j’ai oublié de dire à Ma Fille combien je l’aimais ce jour-là.
Il y a 15 mois, je devenais la Maman d’une Petite Louise merveilleuse et magnifique !

Mais c’était sans compter sur le destin, le côté noir de chaque histoire…
Ma fille est malade. Ma fille va mourir.
Et dans ses moments, on se rend compte que l’authenticité de nos rires s’effacent peu à peu pour prendre un ton bien plus grave et moins innocent.
On comprend aussi, dans l’émotion des docteurs, qu’ils ont tout essayé et que le combat qu’elle a mené … n’était pas égal dès le début.
Nous avons appelé notre Fille Louise, avant même de la concevoir son prénom était choisi. Mais j’ignorais combien il lui allait si bien.
Louise en germanique veux dire « Illustre au combat » et pour être illustre face à son combat, elle l’a été.
Je suis fière d’elle, fière qu’elle nous ai laissé le temps de se découvrir avant que ce 1er mars 2016, elle ne s’éteigne dans mes bras.

Il n’y aura jamais un jour où je ne penserai à elle. Et à l’occasion de ses 15 mois, j’aimerai lui dire ses quelques mots, qu’autrefois la douleur a trop longtemps laissé taire :

Louise, mon Amour,
Ou plutôt « coucou ma Loulou, c’est Maman » (Cette phrase résonnera toujours en moi, car quand je t’ai dis ça j’ignorais que quelques heures plus tard tu serais dans le coma. Je n’ai pas mesuré l’aspect précieux au moment venu cette conversation. Et pourtant aujourd’hui, elle apparaît comme une évidence. )
Ce jour là, avant que ton esprit se repose, j’aurais dû te dire que tu étais Ma Merveille et que ta naissance avait été aussi la mienne.
Chaque souvenir avec toi, est pensé chaque jour à chaque minute que je vis encore.
D’ailleurs mon Amour, si je vis c’est pour toi.
Pour qu’à travers moi, tu vois la beauté de ce monde …
La sensation du soleil sur le visage,
La fraîcheur du vent sur la peau,
L’odeur du monoi quand vient l’été,
L’amour absolu quand ton Papa me prend dans ses bras,
La beauté des Fleurs que trop souvent j’apporte au pied de ta tombe.
Et tu sais, il y a bien d’autres régales à savourer en ce monde, mais aujourd’hui et grâce à toi, j’apprends à aimer uniquement celle qui ne s’achète pas. Celles qui nous sont données naturellement, sans contre mesure.
Ma Louisette, j’espère que tu vas bien, que tu es heureuse où tu es. Car je n’accepterai pas que tu sois partie loin de moi, si ton bonheur n’est pas absolu. Et sache, même si le temps a manqué à nos je t’aime quand tu étais là, et bien sache que je t’aime au delà de tout.
Je n’crois même pas qu’on puisse appeler ça de l’amour, car je connais cette sensation et.. pour toi, c’est un milliard de fois plus fort et plus grand que de l’amour.

Bébé,
J’ignore si tu me vois.
Mais si tu as eu l’occasion de nous regarder, tu comprendras malgré moi que nous faisons parfois des erreurs ici.
Il faut dire que ton départ a bousculé et changé bien des choses.
Toutes traces de bonheur, de joie et d’espoir a plié bagage ..
Nous nous battons pour une vie, semblable à celles des autres. Mais, à l’aube de la fête des mères, la deuxième sans toi, je m’avoue aussi que je n’aurais jamais une vie comme les autres.

J’aurais préféré te voir grandir, marcher, parler, mettre ma maison sans dessus dessous.
J’aurais aimé entendre ta voix quand tu éclates de rire, ou quand tu boudes dans ton coin.
Ma vie est un regret, et j’existe souvent qu’à travers nos souvenirs.
Parfois même, je me crée le monde parfait dans ma tête, celui où tu es bien à table avec nous pour Noël.
Celui où tu ramasses des chocolats pour Pâques.
J’imagine aussi les moments où nous aurions fait des grasses matinées, tous les trois certains dimanches après être rentrés tard de vers Papy & Mamy.
J’imagine ce que ta vie ici aurait dû être.

Tu me manques ma Poupée.
Plus que n’importe qui.
Je te promets que mon Amour pour toi,
Jamais ne s’éteindra.

Maman.

Je sais que l’une de ses plus grandes peurs est que Louise soit oubliée alors je le demande que très rarement mais partagez cet article.

Vous pouvez aussi lui dire tout votre soutien dans les commentaires, je lui transmettrai tous les messages.

Je vous embrasse et encore une fois prenez conscience de la chance que vous avez, chaque instant passé à côté de vos enfants est une bénédiction meme si ce n’est pas toujours facile.

57 commentaires sur “Laura & Louise

  1. Merci Clarisse ❤
    Merci pour ses jolis mots qui résonnent très fort dans mon petit cœur.
    Merci de m’avoir permi de parler d’elle ici. Merci pour ce bel hommage que tu nous a fait à toute les 2.

    Aimé par 1 personne

    1. Magnifique texte ki m’en a donné lès frisson. Je lui souhaite d’avoir bcp de courage pour continuer à avancer pour sa poupée.prk pas éditer un livre sur son histoire Laura et Louise l’amour d’une mère et sa fille partie trop vite parmis les anges. Bises courage

      Aimé par 1 personne

    2. j’ai pas de mot pour dire que ce parcourt et dure je c que ta petite Louise et heureuse et que tu aura toujour de la peine et c normal. je suis tout coeur avec toi et on t envoi plein de bisous et te souhaite bcp de courage durant se combat

      Aimé par 1 personne

    3. Mes larmes coulent à la lecture de cette merveilleuse lettre d’une maman à sa puce. Mes larmes ne sont rien à côté de ce que cette maman endure mais comment être insensible? Je suis maman de 2 enfants et sachez chère Laura que votre petite « loulou » veille sur vous. La vie a été injuste avec vous mais il faut vous battre pour elle. Vous allez me dire que c’est facile à dire et vous aurez sans doute raison mais je pense que Louise ne veut pas que sa maman soit si triste.J’utilise volontairement le présent car Louise continue à vivre grâce à vous, à travers vous. Votre démarche en écrivant cette lettre est très belle, et j’espère qu’elle vous aidera à avancer, vos mots sont justes, on sent tout l’amour que vous avez pour elle, votre petit ange est fière de vous j’en suis sûre. Je vous souhaite de réussir à avancer sans elle et vous envoie toute mon amitié.

      J'aime

    4. Triste histoire qui est la réalité , je suis allée sur votre page en parcourant vos posts…bon courage à vous en espérant que vous êtes entourés depuis physiquement et moralement…

      J'aime

    5. Quel magnifique texte et si dure a lire sans pleurer.
      Auria ma fille est née 1 mois après votre petite Louise, le 25mars.
      J’ai tellement conscience que la vie est une bénédiction qu’il faut savourer.
      Ma fille est née à 1kg270 et 39cm en détresse foetale…

      Votre fille jamais ne sera oublié car vous la faite vivre a jamais à travers vous…
      Votre fille est magnifique.

      J'aime

  2. Depuis que je suis maman, ce genre d’histoire me bouleverse. Je n’ai pas pu retenir mes larmes à la lecture de ce billet si triste et émouvant. Je n’ose imaginer la souffrance de cette maman et de ce papa que je ne connais pas, mais qui ont toute mon affection. C’est terrible de perdre un enfant. La naissance d’un bébé et les jours qui suivent devraient être une période où l’on nage dans le bonheur… Louise était si belle. Beaucoup de courage aux parents. Je leur souhaite de connaitre à nouveau le bonheur

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis d’accord, ce genre d’histoire me touche encore plus depuis que je suis moi-même maman.
      Connaitre ce sentiment de bonheur, la mettre au monde, puis la perdre…je n’ose imaginer ce qu’on ressent. Rester debout malgré cet épreuve demande beaucoup de force !
      bises à toi

      J'aime

  3. Oh ma pauvre…je suis de tout coeur avec toi et je te souhaite tout le courage du monde, j’en ai les larmes au yeux …
    Bon courage dans cette preuve très difficile, coeur sur toi, bisous ❤❤

    Aimé par 1 personne

  4. Oh ma jolie Laura 🍃 je te connais depuis quelques mois déjà et je n’imagine pas le combat que ce doit être.. bien que ma tante est vécu le même que le tien. Mais sache que la lumière et le soleil se trouvent au bout du tunnel ! Le bonheur n’est pas loin ma belle. Je suis de tout mon coeur avec toi !!! Tu as croisé la vie d’une fée. Ta vie est liée à la sienne, comme l’ombre est relié à la lumière. L’un de va pas sans l’autre. Je t’embrasse un milliard de fois !!!!

    Aimé par 2 people

  5. Je découvre cette femme et son histoire et cela me bouleverse… Ton texte et le sien se complètent parfaitement… Vos sensibilités ont l’air de se répondre l’une l’autre… Merci pour ce billet magnifique et émouvant. Je souhaite à cette maman et cette famille de revoir la lumière et de retrouver le chemin du bonheur rapidement…

    Bises

    Virginie

    Aimé par 1 personne

  6. Je ne sais comment j aurai pu vivre un tel drame
    Perdre son enfant est la pire des épreuves
    Continuer jour après jour à vivre alors que l envie n y est plus
    Magnifique message d amour
    Petite Louise partir trop vite au jardin des fleurs petit ange vieille sur ta maman et ton papa car l amour qui vous unis tous les trois est précieux
    Vole vole petite princesse au jolie visage de ange

    Aimé par 1 personne

  7. Merci pour le partage si touchante l’histoire d’une mamange au coeur gros… mon mari et moi aussi sommes des paranges. Cela fera 11 ans cette année que nous avons perdu notre petite Ange et je peux vous dire Laura, que la douleur reste mais s’atténue malgré tout avec le temps… c’est dur mais il faut rester debout en mémoire de nos petits bouts partis trop tôt… je suis de tout coeur avec vous, mes pensées vous accompagne.

    Aimé par 1 personne

  8. Merci pour ce magnifique article.
    Nos filles ont deux jours décart. Bientôt 2 ans qu’on se « suit » avec Laura. J’ai traversé cette épreuve à travers elles. Je sais que ce que tu lui as dit arrivera un jour le bonheur frappera à sa porte c’est sur.

    Plein de bisous volants à Loulou

    Aimé par 1 personne

  9. Chère Laura,
    Tu vis la plus terrible des épreuves et je ne peux que te souhaiter d’avoir, un jour, avec ton mari, le coeur un peu plus leger.
    Continue d’aimer la vie comme tu le fais pour ta loulou…
    J’aurai une pensée pleine d’amour pour Louise chaque 25 février ❤

    Chère Clarisse,
    Merci pour ton article, de nous avoir permis de rencontrer Laura et Louise…
    Et merci de nous rappeler que la vie est précieuse et que chaque instant passé avec nos enfants sont ce qu’il y a de plus important.
    Bises ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Je sais qu’un jour elle aura le coeur plus léger, je crois en elle, le chemin est juste long et elle devrait être plus indulgente avec elle même!
      Oui je pense souvent à son histoire quand j’ai envie de râler pour rien, quand je pense que bébé m’embête…alors qu’elle aurait tellement aimé vivre tout ça avec sa loulou.
      Merci à toi ❤

      J'aime

  10. Ces mots sont touchants, pour tous, mais résonnent encore plus fort aux yeux de toutes les mamans. Elles imaginent la souffrance, elles ne peuvent pas la connaître et la savoir peut être, mais elles en sentent la portée, l’horreur, le regret. Rien que de lire le mot « tombe » dans les phrases qu’elle écrit, me retourne le ventre et me montre la force immense qu’elle a en elle pour continuer.
    En lisant tes mots, toutes les mamans comprennent le déchirement, la peine, le puis sans fond de douleur de cette maman. Je n’aurai pas ces mots de réconfort, je crois que cette douleur ne peut pas s’effacer mais que se mettre en sourdine. Mes croyances m’empêchent de croire que Louise est encore là, autour d’elle ; mais elles me poussent à savoir que si Louise n’est pas autour d’elle, elle est en elle. Littéralement. Parce que ces quelques jours de vie ont suffi à donner à cette maman la force inégalable des mères, parce que son enfant vit dans les souvenirs, comme dans les moments imaginés. Elle seule pouvait connaître assez bien ce que fût son enfant, et dans quel environnement elle aurait dû grandir, pour s’en faire une idée précise. Alors qu’elle ne doute jamais – sa fille ne vivra jamais aussi fort que dans ce qu’elle imagine, même si ce n’est pas complètement elle. Mais elle vivra aussi dans ce que ces mots nous auront fait percevoir. Mes mots sont décousus, sans doute, par l’émotion, mais je crois que cette maman ne doit jamais douter, que toutes les mamans du monde partagent sa peine, et lui envoient les ondes positives qui pourront l’aider à gérer sa douleur du mieux qu’elle le pourra.

    Aimé par 1 personne

  11. Je me demande si j’aurais pu avoir le même courage Que toi si cela m’étais arrivé…Ton texte est boulversant, très touchant et débordant d’amour, je suis certaine que ta fille Louise d’amour veille sur toi et qu’elle est au paradis des petits anges ❤️ Milles baisers

    Aimé par 1 personne

  12. Je suis très émue par cet article, cette petite fille, cette maman. Ma puce est née juste 20 jours avant Louise, je n’ose imaginer. C’est un très bel hommage. Louise vivra toujours dans vos coeurs.

    J'aime

  13. Waouh ! J’ai toujours été une fille émotive. Et la maternité m’a rendu encore plus émotive. Je ne sais pas si ce sont les hormones mais je pleure souvent et parfois pour rien. Je n’ai pas pu empêcher mes larmes de couler ce soir. Cet article est empreint de douleur et de tristesse mais également et surtout d’un amour profond et infini de Laura pour Louise. Mon coeur de maman saigne quand la vie se permet d’être aussi cruelle et de « donner le bonheur pour le reprendre aussitôt » comme elle dit. Je suis certaine que je n’aurais pas eu autant de force que Laura si une telle épreuve avait du m’arriver. Et je prie pour que cela ne m’arrive pas.

    Laura je ne te connais pas (excuse moi le tutoiement si tu permet) mais même si je ne suis pas une mamange comme toi je suis une maman quand même. Tu es également une maman. Louise était magnifique. Elle l’est toujours j’en suis sûre. Tu es forte. Tu as réussi à passer ses 15 derniers mois avec ton homme mais sans votre poupée que la vie à lâchement décidé de vous retirer. Mais dit toi que Louise continuera de vivre dans tes pensées dans ton coeur et dans les mots que te laisse les gens en lisant ton histoire. Personne qui a lu ton histoire n’oubliera Louise. Cette poupée merveilleuse partie trop tôt. Bon courage pour la suite. Et n’oublie pas que le bonheur ùn jour reviendra, un jour, frappera à nouveau à ta porte, quelque soit sa forme.

    Bises d’une maman triste de lire une telle histoire.
    Bisous 😘😘 volants à Louise.

    Aimé par 1 personne

    1. Comme toi, depuis que je suis maman je suis encore plus émotive. Lire ce genre d’histoire me déchire le coeur. Je n’arrête pas de répéter à Laura qu’elle est forte, qu’elle possède une force que peu de personnes ont.
      Bisous à toi, je suis sûre que ce gentil message touchera Laura.

      J'aime

  14. Bonjour, je ne commente que très rarement sur les blogs , je découvre ici le vôtre… mais là, je ne pouvais pas partir comme ça sans écrire.

    Quel magnifique texte de Laura pour sa petite Louise… très touchant et très émouvant ! Je souhaite énormément de courage à cette maman car je ne sais pas comment je serai à sa place…

    Petite Louise, j’espère que tu auras pu profiter de tes parents pendant ces quelques jours bien trop courts. Je suis sûre que tu te nourris de leur amour aujourd’hui.
    Habite bien le coeur de ta maman demain pour sa fête.

    Aimé par 1 personne

  15. mon dieux….. je ne peux pas imaginer votre douleur, mais suite a cet article mon cœur la partage! je nai pas reussi a lire jusqu’au bout sans verser ma larme, et sincèrement jespere de tout cœur que cette maman pourra un jour retrouver la paix! ce soir je regarde vers les etoiles et jenvois une douce pensée a la petite Louise!

    Aimé par 1 personne

  16. Un petit mot de soutien pour cette merveilleuse maman qui doit être si triste…
    Mais votre petit ange est la juste à côté de vous,elle vous donne la force de continuer chaque jour car elle veille sur vous,j’en suis certaine!
    Maman de 6 loulous je n’ose imaginer votre chagrin mais battez vous pour votre petite puce et restez unis avec votre mari dans l’amour!!
    Je pense fort à vous et votre petite Louise et vous envoie plein de courage…
    Avec toute mon affection.
    Ludivine

    Aimé par 1 personne

  17. En lisant ce texte j’en ai eu les larmes au yeux et la boule au ventre ayant une petite fille de l’âge de Louise si jolie je ne peux qu’imaginer votre douleur mais je vous souhaite beaucoup de courage et vous êtes forte votre petite Louise doit être très fière de sa jolie et courageuse maman. Je pense très fort à vous et votre belle ange. Je vous souhaite de trouver la paix et j’envoie pleins de bisous à votre puce.

    Aimé par 1 personne

  18. Quel courage . Que d’émotions. J’en ai des frissons et les larmes aux yeux.
    Je ne peux pas comprendre cette douleur.
    Je sais maintenant que la vie ne tient qu’à un fil qu’il faut profiter de tous les moments de tous les petits bonheurs de la vie. Les gravés dans notre mémoire.
    Je suis certaine que loulou de la haut veille sur vous qu’elle vous apporte la paix intérieure qu’elle vous aide à apaiser cette douleur inimaginable. Gros bisous

    Aimé par 1 personne

  19. C’est bouleversant! Elle était magnifique cette petite puce.. On peut dire que dans son malheur, elle a pu faire connaissance avec sa perle mais c’est bien triste qu’elle ne soit plus avec elle. Parfois je pense et j’ai peur de ce qui pourrait arriver à mes enfants et comment je vivrais leur perte.. Car cela peut arriver à n’importe quelle maman. Bel article petite soeur et grosse pensée à cette maman et son petit ange ❤

    Aimé par 1 personne

      1. Avec plaisir ma Framboise. Nous sommes mère et cette histoire nous touche.. Au plus profond de nous. Je t’embrasse :*

        J'aime

  20. Que dire ? On sent dans ce texte tout l’amour de cette maman pour sa petite fille et, même si sa vie n’a duré que quelques heures, Louise a été aimée au delà de toute expression.
    Je suis persuadée que Louise veille sur sa maman en attendant de pouvoir l’accueillir au paradis, mais je n’ose imaginer combien cela doit être dur de ne pas avoir son enfant à ses côtés.

    Merci de nous avoir parlé d’elles.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s