Après une semaine dédiée à la maternité avec un article sur la vision de nos bébés et un autre sur les petites choses que l’on doit laisser derrière soi en devenant maman, j’ai voulu vous parler un peu de beauté. Ce n’est pas le sujet que vous préférez ici, mais j’aime m’octroyer cette petite pause dans mon blog, pour me rappeler que je suis aussi une femme avant d’être une maman (et puis ça fait pas de mal de prendre soin de soi de temps en temps).

De plus étant très organisée (mais si on y croit), j’avais planifié ce billet depuis un moment mais j’avais tellement d’idées pour d’autres sujets que je le repoussais. Cependant, quand tu as fini entièrement le produit dont tu voulais parler, tu te dis qu’il y a peut-être urgence.

Allez donc pour votre plus grand plaisir, je suis sûre que vous attendiez la suite avec impatience, c’est le retour de ma peau atomique et de ses aventures. Et là vous vous demandez mais une peau atomique qu’est-ce donc (ça c’est juste parce vous êtes trop polis et que vous n’osez pas dire que le soleil du sud me tape sur la tête et que je suis devenue folle) ? Non je vous rassure je ne suis pas en train de divaguer, mais si vous voulez savoir de quoi je parle, allez voir mon premier article sur ma routine du visage concernant les peaux atopiques.

Précédemment sur le blog, (j’ai l’impression d’être dans une série « Previously on AMC The Walking Dead…non une peau atopique ne veut pas dire une peau de zombie, quoique…), je vous présentais ma routine du visage en cas d’eczéma. Depuis, avec l’arrivée des beaux jours, celui-ci s’est fortement atténué sur le visage, mais pour apparaitre en force sur les mains et le corps, notamment à cause de la chaleur qui n’arrange pas le phénomène.

Toujours en collaboration avec la pharmacie Defrance qui sont adorables et très à l’écoute, nous avons décidé de vous préparer une routine pour les peaux atopiques mais pour le corps cette fois.

Il faut savoir que pour le corps je ne fais rien de fou, si ce n’est le laver (c’est une évidence mais je le rappelle quand même on sait jamais) et l’hydrater. Avec la peau que j’ai, cette dernière étape est vitale sinon je me décompose aussi vite que nos zombies de  The Walking Dead (ah ah). Enfin je veux dire par là qu’avec l’eczéma et la sécheresse, il n’est pas rare qu’elle craquelle et saigne si je ne fais rien. En contrepartie, je suis fainéante côté gommage et autres soins du corps. Déjà parce que le gommage irrite encore plus l’eczéma, mais aussi parce que je n’y pense jamais.

Et puis je me vois mal vous proposer un produit juste parce qu’on me l’a envoyé alors que je ne l’utilise pas. J’essaye vraiment d’adopter une consommation plus responsable en évitant la surconsommation. Je préfère être honnête avec vous.

Après cette longue introduction je vais vous présenter les deux produits en question.

L’huile lavante Lipikar de La Roche Posay (9,83 euros les 200 ml)

J’aime beaucoup cette marque qui reste une valeur sûre de parapharmacie quand on ne sait pas vers quoi se tourner. Allez savoir pourquoi mais j’ai une préférence pour les produits comme celui là dont le flacon est transparent, ce qui permet de voir où on en est (la fille qui n’est pas du tout une maniaque psychorigide qui aime tout contrôler).

Je ne suis pas une habituée des textures huile mais je commence à vraiment les apprécier car même après le rinçage, on a pas cette sensation de tiraillement, la peau reste vraiment assouplie. En contrepartie, ce genre de texture est un peu liquide et on a tendance à en verser un peu trop.

A l’application l’huile mousse légèrement mais pas trop non plus.

L’odeur est neutre, ce qui est loin de me déranger.

Ce produit est vraiment agréable à utiliser et il convient parfaitement pour les peaux atopiques, surtout si vous êtes en crise d’eczema. On a pas envie de se gratter tout partout en sortant de la douche.

Note du produit : 7/10

Le baume Nectar de miels de Melvita (15,26 les 175 ml)

Si je vous dis que ce produit je l’ai déjà terminé ça vous donne un avis sur ce que j’en pense ?

Melvita est une marque de cosmétique biologique que j’apprécie utiliser et qui est assez facile à trouver (ce qui n’est pas le cas de toutes les marques naturelles ou bio).
La maniaque est comblée puisque là aussi c’est un emballage transparent que l’on retrouve. J’aime moins le fait que ça soit un pot car je trouve ça moins hygiénique et ce n’est pas forcément ce qu’il y a de mieux.

99% de la composition est d’origine naturelle et 21% est issue de l’agriculture biologique.

Le gros coup de coeur de ce baume c’est l’odeur qui provient de la présence du miel de thym. C’est ce dernier qui va être d’une grande utilité en cas d’eczéma. En effet le miel est connu pour ses nombreux bienfaits depuis très longtemps, notamment pour son pouvoir cicatrisant et anti bactérien.

D’ailleurs dans les temps anciens, ils l’utilisaient pour se soigner alors sachez qu’en cas de bobo, si vous n’avez rien dans l’armoire à pharmacie mais un peu de miel dans la cuisine, il permet d’éviter la prolifération des bactéries grâce à sa concentration en sucre très importante.

Revenons au produit et sa texture. Celle ci est assez riche et épaisse, ce qui convient pour les peaux très sèches. Je dirais juste que généralement je préfère utiliser les baumes comme cela l’hiver plutôt que l’été, mais ça c’est vraiment un avis personnel.

Concernant l’efficacité du produit je n’ai rien à redire, il hydrate les peaux très sèches et n’exacerbe pas l’eczema. C’est tout ce que je lui demain donc mission accomplie.

Son principal point négatif reste le prix. J’ai mené ma petite enquête pour voir si la pharmacie Defrance proposait des prix attractifs et bien la réponse est oui. Sur le site officiel de la marque le même pot est à 18 euros, soit une différence de presque 3 euros.

Note du produit : 9/10

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires quelle est votre routine pour le corps, les produits que vous utlisez, si vous connaissez les produits que je présente….

Je vous embrasse et vous dis à très vite dans un nouvel article (et pardon car je crois que j’ai un peu craqué dans cet article).

Et vive les peaux atomiques !!!