En ce moment ce sont les vacances pour de nombreuses personnes. Il fait chaud (un peu trop), même la blogosphère tourne au ralenti. Mes réseaux sociaux sont un mélange de pieds dans le sable, d’enfants à la campagne, de glaces, de visites culturelles. Pendant ce temps là, dans ma Provence chérie, non loin du fief de Jean Giono, une petite maman framboise commence à trouver le temps long et ses jours ressemblent plus à des changements de couches, ménage et travaux dans la nouvelle maison qu’à la dolce vita : bref elle passe un été à la maison (oui je parle de moi à la troisième personne, ça m’arrive de temps en temps).

 

Rassurez-vous je ne suis pas là pour me plaindre bien au contraire, juste pour penser à ceux et celles qui ne partent pas pour diverses raisons. Je dois bien avouer que ce qui me pèse le plus n’est pas de ne pas m’envoler vers une contrée lointaine mais de ne pas sortir du quotidien. C’est un peu l’un des inconvénients lorsque l’on est maman à la maison, c’est répéter inlassablement les tâches du quotidien. Pour ceux qui sont en train de penser que l’on est en vacances à la maison, je vous vois venir de loin alors je vais vous dire une chose : n’êtes-vous pas les premiers à dire que les journées avec les enfants ne sont pas reposantes ?

Lorsque que l’on est maman il n’y a jamais véritablement de « vacances maman ». Il est dur de se déconnecter totalement de ce rôle comme lorsqu’on se déconnecte de son travail ou des écrans. Même quand on les fait garder, on arrive à souffler mais une partie de notre esprit pense à eux, à ce qu’ils font, etc…On apprend à apprécier des petites bulles d’oxygène, des parenthèses pendant lesquelles on peut se retrouver.

Est-ce être égoïste ou être une mauvaise mère de dire que parfois on a besoin de souffler ? Je ne pense pas. On a aussi besoin de vacances tout simplement, besoin de voir un peu autre chose.

Plutôt que de me morfondre à la maison car c’est un fait, je ne partirai pas en août et il ne se passera rien d’extraordinaire pendant ce mois, je vais emmener les vacances à la maison.

Je vais dresser une petite liste des choses qui me donnent l’impression d’être en vacances sans partir car après tout, ce sont ça aussi les vacances : sortir du quotidien et bouleverser un peu les habitudes, être moins à cheval sur les principes, être moins stricte sur les horaires…

Habiter dans une belle région.

La plus simple en ce qui me concerne c’est bien sûr habiter dans le sud. Quand certains parcourent la France entière et se retrouvent dans des bouchons interminables, moi il me suffit de sortir dans mon jardin pour profiter du soleil et entendre le doux chant des cigales. Il m’arrive parfois de me mettre tout simplement sur la terrasse et de les écouter. Je crois que je ne m’en lasserai jamais.

Délaisser les tâches ménagères.

L’avantage de partir en vacances c’est que l’on ne se préoccupe pas de ce genre de choses qui font partie de notre quotidien. Et bien pour une fois j’ai décidé de faire pareil. Je vous rassure je n’ai pas fait la grève totale non plus, juste le minimum. Peu importe s’il y a un peu de poussière, si j’ai des machines en retard..et puis l’été on vit en maillot de bain dans le sud non ?

Casser son rythme.

Ce qui est bien avec l’été c’est que généralement on se couche plus tard, on fait moins attention à ce que l’on mange. Donc à moi les bonnes glaces, les cafés glacés, les apéros et on fera attention à la ligne à la rentrée. Même Monsieur bébé a un autre rythme, s’il décale un peu son heure de coucher ce n’est pas grave. Il goûte aussi aux glaces, aux petits bout de pizzas lors des apéros et comme tout est nouveau pour lui, il s’éclate.

Prendre du temps pour soi.

Voilà c’est décidé je vais profiter de cet été pour prendre un peu de temps pour moi, c’est-à-dire que lorsque j’ai deux minutes, plutôt que de m’occuper de choses contraignantes telles de la paperasse, du rangement ou même de me connecter sur les réseaux je vais prendre du temps pour moi. Ainsi vendredi soir, Monsieur papa est à une soirée dans le cadre du travail alors une fois Monsieur bébé couché (par chance il s’endort tôt), je vais transformer ma salle de bain en spa, je vais me prélasser dans les bulles, me faire des soins, lire un bon bouquin, le paradis tout simplement.

Se consoler comme on peut.

Avec bébé on patauge dans sa petite piscine, on s’éclabousse mutuellement et il adore ça. C’est tellement rafraîchissant et il se régale.

On refait la cuisine dans la nouvelle maison alors pour manger c’est un peu le pique-nique tous les jours, on a l’impression d’être aussi au camping (je vous l’ai dit on se console comme on peut).

On peut aussi par exemple se préparer de bons cocktails et les boire, avec un peu d’imagination on aura l’impression d’être sur un transat au bord de la mer.

Pour ceux qui ont suivi, j’ai organisé un petit swap avec Coline qui est adorable et que je suis depuis un moment sur instagram (rejoignez-moi là bas pour voir ce qu’elle m’a envoyé, je publierai des photos). Nous avons décidé que puisque nous ne partions ni elle ni moi en vacances, on allait se faire ce petit plaisir. Je ne regrette pas du tout car elle m’a gâtée ainsi que Monsieur bébé. J’ai hâte qu’elle ouvre son colis.

Je lis les articles des copines qui m’aident comme celui pour réussir à profiter des congés malgré un bébé qui ne fait pas ses nuits de Julie du blog Our Little Kosmos ou encore celui de Picou sur ces petites choses que l’on fait en l’été. A chacune de ses affirmations je m’imaginais la scène avec un grand sourire.

Et vous comment sont les vacances cette année ?

Comme je me suis mise en mode vacances vous constaterez qu’inhabituellemnt les photos ne sont pas de moi mais ont été prises sur le site Pixabay.com.

Et pour ceux qui ne savent pas quoi faire pendant les vacances, n’hésitez pas lire ou relire mes précédents articles comme celui sur la beauty party ou encore le tag sur ma vie de maman.

Je vous dis à très vite pour un prochain article.