Encore une fois j’ai envie d’utiliser ce blog pour poser des mots sur ce que je ressens, lui faire ma déclaration. J’ai souvent l’impression de me répéter (pour relire ma lettre ouverte à Monsieur bébé c’est ici) mais après tout, cet espace est le mien et c’est lui, Monsieur bébé, qui m’inspire mes plus beaux textes et qui rend la vie beaucoup plus belle.

Cependant, ce n’est pas toujours facile de trouver les bons mots alors cette fois j’ai décidé de le faire de manière un peu originale. Je vais laisser parler les chanteurs. En effet, il arrive que certains artistes posent des mots qui vous semblent évidents, qui semblent écrits pour vous. Il y a aussi des musiques qui vous rappelleront toujours un endroit, un évenement, une personne. Ainsi, même la plus joyeuse des chansons peut être la plus triste pour quelqu’un. Je suis quelqu’un avec des goûts éclectiques, je peux écouter une ballade et après un morceau de métal, pour ensuite être touchée par un rap.

« Sans la musique la vie serait une erreur » Friedrich Nietzsche

Ma déclaration.

Ma déclaration, ce que j’aimerais lui dire, se fera en musique car lui me fait vivre depuis le début une douce mélodie : depuis le son de ses battements de coeur entendus à l’échographie jusqu’à ses éclats de rires. A mon tour de lui chanter ma chanson….

Cette chanson douce,
Je veux la chanter pour toi
Car ta peau est douce
Comme la mousse des bois.

 

La renaissance

Depuis qu’il est là j’ai enfin fait la paix avec moi-même, mes blessures du passé guérissent. Il m’apporte bien plus que je ne lui apporte. Je redécouvre le monde qui m’entoure, j’ai pris une nouvelle inspiration lors de sa naissance. Tu me fais pousser des ailes, pour toi rien ne me semblera insurmontable, je grandis en meme temps que toi.

Je n’attendais rien de toi, qu’une raison d’être là
Juste une trace avant de partir.
Oh oh, mais de tes rires et de tes bras
Tu m’inventes un avenir, te regarder pousser me fera grandir.

 

J’ai toujours cherché une raison d’être à mon existence, une raison de vivre au point de la détester cette vie… Aujourd’hui je peux dire que la vie est belle.

Je vis dans les étoiles depuis que t’es là
Regarde-moi, regarde-moi
Je n’sais plus avoir mal depuis que t’es là
Viens dans mes bras, viens dans mes bras

Tu es ma plus belle poésie, ton rire, ma plus belle mélodie, tes fous rires mes plus belles symphonies
Ton visage mon plus beau paysage, ton regard mon plus beau voyage
Tes p’tites mains mes plus belles caresses, tes p’tites joues l’endroit préféré de mes lèvres
Donc fini les SOS, comment te l’expliquer ?
Oui tu es pour moi, celui qui réussit à soigner mes plaies
Je serai pour toi, celle qui fera la guerre pour que t’aies la paix
Mon amour pour toi, devrait être camisolé
Mais comment te l’expliquer ?

 

 

 

Je serai toujours là.

Lui dire tout simplement que je serai toujours là quoiqu’il arrive.

When darkness falls (Quand les ténèbres tombent)
And surrounds you (Et t’encerclent)
When you fall down (Lorsque tu tombes)
When you’re scared, and you’re lost (Quand tu as peur et que tu es perdu)
Be brave (Sois courageux)
I’m coming to hold you now (Je viens pour te soutenir à présent)
When all your strength has gone (Lorsque toute ta force s’en est allée)
And you feel wrong (Et que tu te sens mal)

 

Pour la petite info cette chanson a été écrite pour la naissance de son fils, on entendrait même les battements de coeur in utero dans la mélodie.

 

J’ai découvert qui je suis
Tout a changé le jour où je t’ai donné la vie
Et si jamais le monde t’es trop cruel
Je serai là toujours pour toi

Son âme d’enfant.

Malgré mes promesses je ne pourrai l’empêcher d’avoir mal, de connaitre des désillusions, de faire face à la méchanceté. J’espère juste qu’il conservera longtemps cette âme d’enfant, celle qui empêche de se poser trop de questions, celle qui te fait voir la vie avec des yeux neufs (j’en parlais juste ici dans mon précédent article).

Allez, joue gamin, joue gamin
Vas-y, joue dans le vent
Allez, joue gamin, joue gamin
Tu auras bien le temps
Allez, joue gamin, joue gamin
Laisse encore un instant
Sur ma joue ta main, c’est soulageant

 

Lui faire comprendre que meme si cette âme d’enfant peut disparaitre, la vie est merveilleuse. Dans chaque coin sombre peut se trouver de la lumière.

Que si moi je suis barge, ce n’est que de tes yeux
Car ils ont l’avantage d’être deux
Et entendre ton rire s’envoler aussi haut
Que s’envolent les cris des oiseaux
Te raconter enfin qu’il faut aimer la vie
Et l’aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants

 

 

Se souvenir des belles choses.

Pour ne rien oublier j’écris, je lui crée des souvenirs, le prends en photo. Je photographie chaque instant passé avec lui dans ma mémoire car si le papier s’abime au fil du temps, mon amour pour lui et ce que je ressentais à cet instant ne fanera jamais.

We keep this love in a photograph
We made these memories for ourselves
Where our eyes are never closing
Our hearts were never broken
And time’s forever frozen, still
(On garde cet amour dans une photographie
On crée ces souvenirs pour nous
Là où nos yeux ne se ferment jamais
Nos cœurs n’ont jamais été brisés
Et le temps est pour toujours gelé, immobile)

 

Certaines chansons me rappellent des instants bien précis passés avec lui comme All shook up d’Elvis Presley, musique de son premier fou rire. Je me souviens aussi qu’une fois, alors que je n’arrivais pas à le calmer, c’est  Maître Gims qui l’a fait (oui depuis j’essaye de parfaire sa culture musicale).

Ma déclaration,
Tout simplement je t’aime mon fils,
Je vis la plus belle des histoires,
J’entends la plus douce des mélodies depuis que tu es dans mon monde,
Depuis ce 17 avril 2016.

Quelle chanson vous rappelle vos enfants ?