Voilà le jour j est arrivé pour beaucoup d’entre nous : c’est la rentrée. On se rend compte que l’on s’est un peu laissé aller pendant l’été, les jours rétrécissent et nous n’avons pas l’impression d’avoir un corps plein d’énergie et de vitalité. Les rythmes effrénés reprenant, il n’est pas rare de manger sur le pouce et de complètement oublier de se faire plaisir ou de s’écouter.

Je vous arrête de suite, je ne suis pas là pour parler régime ou vous donner des conseils de remise en forme. De la même manière, je ne suis pas une adepte des livres ou blogs de développement personnel. Cependant, j’ai toujours eu un rapport conflictuel avec la nourriture. Sans rentrer dans les détails, ça a toujours été une relation amour/haine.

Depuis que Monsieur bébé est là, vous n’êtes pas sans savoir que je suis à la maison avec lui. Cela m’a toujours tenu à coeur de lui préparer des bons plats faits maisons, avec des produits sains pour qu’il parte à la découverte des saveurs et des senteurs. Je dois bien avouer, une fois que j’ai préparé à manger pour lui et que je lui ai donné (non il ne mange pas tout seul encore), je ne me sens pas le courage de prendre le temps pour moi. Parfois il râle à côté, ou alors il me reste peu de temps avant que ça soit l’heure de sa sieste. Sans parler des fois où il ne veut absolument pas dormir. Quand je travaillais les pauses repas étaient certes courtes, mais c’étaient des pauses. La plupart du temps je prends ce qui me viens sous la main, sauf que depuis un moment je me sens à plat, sans énergie.

Il est donc grand temps de recommencer à prendre plaisir à manger, à manger mieux mais surtout à s’écouter. Septembre est sans doute la meilleure période pour cela. C’est la rentrée, on se fixe de nouveaux objectifs pour repartir du bon pied. De ce fait, j’ai voulu tester et me lancer dans le Défi des 100 jours pour une alimentation consciente de Lilou Macé et Jym Macé.

Lilou Macé

Lilou Macé, intervieweuse, auteure et cofondatrice du Défir des 100 jours. Lilou partout le monde pour interviewer sur sa chaine, la Télé de Lilou, des auteurs thérapeutes et scienitifques et personnalités à la recherche d’une compréhension plus globale et inspirante du monde.

Si j’ai accepté de relever le défi c’est en partie grâce à sa créatrice et ce qu’elle représente. Je ne la connaissais pas, mais une femme qui a commencé en tant que blogueuse et qui se retrouve à rencontrer des personnes inspirantes, à les mettre en lumière et à s’enrichir d’eux pour s’ouvrir sur de nouveaux horizons et pousser sa réflexion sur le monde qui nous entoure, cela me parle. En effet, avec ma catégorie sur les femmes inspirantes c’est aussi ce que j’essaye de faire à ma manière, vous montrer que parfois l’impossible est possible, il manque juste la petite impulsion qui nous permettra de changer notre regard sur notre manière d’être. Ainsi Lilou aurait tout à fait eu sa place dans ma rubrique et qui sait cela me donnera peut-être des idées ?

Le Défi des 100 jours pour une alimentation consciente de Lilou et Jym Macé

Le Défi des 100 jours créé par Lilou Macé existe déjà en plusieurs versions (vivre la magie au quotidien, développer son intuition, etc..), et celui concernant l’alimentation écrit en collaboration avec son père est là non pas pour faire un régime mais  pour réinventer notre façon de manger et ce, quelque que soit votre régime alimentaire. Devenir acteur de notre alimentation, prendre conscience de ce que l’on mange, se recentrer sur l’essentiel, écouter son corps, mieux consommer,  se faire plaisir et faire le plein de vitalité, changer son rapport à l’alimentation…voilà ce que nous promet le Défi des 100 jours. Il peut se réaliser seul, en couple ou en famille.

 

« Pour des millions de personnes, manger est source de conflits et de frustrations plutôt qu’un besoin vitalisant source de plaisir Alimentation rime bien souvent avec régime sans fin, malnutrition, envies, addictions, obsession de l’image, culte du bien-manger ou peur de la malbouffe. »

Il ne me restait plus qu’à commencer l’expérience, munie de mon petit cahier d’exercices. Pour plus de suivi, vous avez également les vidéos de Lilou et vous pouvez vous inscrire sur le site afin d’échanger avec une communauté qui réalise le même défi que vous. Je me suis inscrite mais en tout honnêteté je n’avais pas assez de temps pour aller sur le net. Je me suis concentrée sur le cahier.

Le cahier d’exercices

A chaque nouveau jour, il faut commencer par écrire votre intention (prendre du temps pour manger, aller au marché, prendre soin de soi, se faire son plat préféré,…) et ce que vous dit votre corps.

Vous devez cocher trois pratiques parmi une liste proposée.

Pour tendre vers une alimentation plus consciente, le cahier nous propose chaque jour de relever des défis tels que apprendre de nos enfants en cuisinant avec eux, réaliser un tableau de vision, manger avec tous les sens, apprendre à écouter son corps et les signaux qu’il envoie, etc…

Il y en a un en particulier qui m’a marquée c’est celui du je mange donc je suis. Il n’est pas rare que notre façon de manger trahisse un manque ou une peur. La façon dont on mange en dit beaucoup sur nous.
Par exemple ne pas pouvoir s’arrêter de manger est associé à la peur de l’abandon. Il y aussi ceux qui mangent debout, ou encore ceux qui mangent trop vite. Prendre conscience de tout cela est déjà un grand pas. Définir notre relation à la nourriture est important pour apprendre à se libérer de certaines choses. Le bien-être commence souvent par notre assiette.

En fin de journée vous pouvez noter vos succès, observations et gratitude. En bonus, évaluez votre capacité à vous aimer en coloriant les pétales de la fleur. Ce dernier est très révélateur. Au départ j’avais toujours une idée négative me concernant, j’essaye d’améliorer cela.

Mon avis

J’aime le fait que le Défi des 100 jours se présente sous forme de cahier. C’est pratique et ludique ( j’ai l’impression de faire ma rentrée moi aussi sauf que les devoirs sont faciles et agréables). Je ne vous cache pas que je n’ai pas toujours eu le temps de remplir toutes les cases. Cependant, je lis avec attention le défi du jour quotidiennement et j’essaye de m’y tenir, ainsi que les trois pratiques que j’ai cochées.

Ce support permet de rester motivée et les défis sont à la portée de tous. Cela peut peut être un challenge à relever en famille.

Pour ma part mes intentions étaient surtout d’un peu plus m’écouter, de prendre du temps pour moi et aussi d’essayer d’avoir une meilleure relation à la nourriture (pour ce point j’y travaille encore). J’essaye de manger mieux et de me faire plaisir quand je le souhaite.

N’importe qui peut décider de changer une partie de sa vie, et ce sans support. Ecrire les choses permet parfois de s’en rendre compte, et ça évite de baisser les bras trop rapidement. C’est plus motivant et c’est un petit peu comme mon cahier de vacances d’adultes (oui j’adorais ça étant petite).

J’aurais peut-être aimé que le format du cahier soit moins encombrant, afin qu’il soit plus transportable lors de déplacements ou pendant les vacances.

 

Connaissiez-vous Lilou et le Défi des 100 jours ? Quel est votre rapport à la nourriture ?