Lorsque l’on attend bébé on se renseigne sur ce qui se fait de mieux, sur ces petites choses qui nous paraissent utiles et nous sauvent la vie en tant que maman. Nous devenons alors des professionnels de la poussette (quoique je pense que la mienne doit être enchantée car 18 mois après elle ne répond pas toujours à mes ordres quand je lui demande de se déplier facilement) et de la tétine. Avant même l’arrivée de l’enfant, nous sommes armés d’une montagne d’objets.

Cependant, s’il y a une leçon que j’ai pu retenir avec les enfants c’est celle-ci : rien ne se passe jamais comme on l’avait prévu. C’est aussi cette part d’inconnu qui rend la vie tellement enrichissante et palpitante, mais cela ne fait pas tout. Parfois, nous avons réellement besoin d’un petit coup de pouce supplémentaire, celui qui vous sauve la vie dans certaines situations.

Non je ne vais pas vous parler de mes essentiels en matière de puériculture. Je vais vous lister les petites choses qui captent l’attention de Monsieur bébé quand il ne veut rien savoir (en attendant que Mary Poppins vienne à ma rescousse), ces petites choses qui l’amusent encore plus que des jouets ou réaliser une activité.

Le brumisateur d’eau

Là vous êtes en train de vous dire que c’est tout à fait normal, que tout le monde se sert d’un brumisateur d’eau pour ses enfants en cas de forte chaleur. La plupart du temps vous avez même gardé celui qu’on vous conseille d’avoir lors de l’accouchement et qui vous agace au plus au point (quand le chéri un peu impuissant essaye tant bien que mal de trouver quelque chose à faire alors il le sort et à ce moment là, vous n’avez qu’une envie c’est lui crier dessus). En ce qui concerne Monsieur bébé, depuis tout petit il adore ça. Une pression, et hop le voilà qui sourit et rigole. Ainsi le brumisateur ne me sert pas à le mouiller mais bien à le calmer ou à l’amuser. D’autant plus que parfois, faire le bruit en faisant semblant d’appuyer marche aussi. Très pratique en cas de changement de couche car il se tourne dans tous les sens si je ne trouve pas une parade.

Les magazines de maman

De temps en temps, je dois bien avouer que j’aime me prélasser en lisant un magazine pas toujours très intellectuel en sirotant tranquillement mon petit café noir bien fumant…(ah non mais en fait ça ce n’est que dans mes rêves). Revenons à la réalité. J’ai la solution pour occuper un gros bébé qui est un grand destructeur dans l’âme : déchirer des pages. C’est tellement rigolo, beaucoup moins pour maman quand elle vient juste de l’acheter et qu’il y a un trou en plein milieu d’un article. Que voulez-vous, mon fils exprime sa créativité à sa façon, et comme tous les artistes son art n’est pas compris. Dans tous les cas, je recommande le magazine pour assouvir une pulsion destructrice. C’est toujours mieux que la vaisselle ou des papiers importants. Détourner l’attention, voilà la clé chez les enfants.

Equiper sa maison de portes et de chaises

A part si vous testez un nouveau concept de maison sans portes ou que vous viviez dans une de ses maisons japonaises, tout le monde a chez soi ces deux accessoires. On ne dirait pas comme ça mais ils peuvent vite devenir très drôles. Il a une passion pour les portes et il peut passer de longs moments à les ouvrir et les fermer. La plupart du temps il pousse en tapant dessus et se retrouve donc enfermé dans une pièce (oui l’idée de le laisser dans cette pièce pour être tranquille deux minutes m’a bien traversé l’esprit mais ce n’est pas raisonnable).

En ce qui concerne les chaises il y a deux options. Il est possible de se créer un parcours du combattant et de ramper sous chacune des chaises présentes autour de la table en recommençant plusieurs fois. Vous pouvez également jeter votre dévolu sur une et la faire bouger en insistant bien sur le carrelage, ce qui permettra de créer un son très doux à l’oreille.

L’instant ménage

Regarder la machine à laver tourner c’est encore plus captivant que la tv et petit bonus, vous n’avez pas toute une armada de spécialistes de l’éducation qui viennent vous dire que vous êtes une mauvaise mère à le mettre devant un écran (ouh la vilaine qui taille mais promis je vous aime aussi). Il faut quand même bien l’avouer, c’est rigolo de voir un combat entre un body et une chemise à travers le hublot.

Un autre grand classique : la panière à linge. Qui n’a jamais mis son enfant dedans pour rigoler (me laissez pas seule dans mon délire) ? Plus petit il adorait y aller, il devait trouver ça chouette puisqu’il lisait même dedans. On faisait aussi semblant d’être dans une voiture.

En ce moment sa grande passion est l’aspirateur. Cela m’arrange car je peux faire mon ménage tranquillement puisqu’il suit l’apirateur à la trace en poussant des cris de joie. C’est promis je lui rappellerai ce moment quand il sera ado et qu’il ne voudra pas m’aider à faire le ménage.

Ne sous-estimez jamais les appareils ménager pour amuser vos enfants.

Avoir un animal

C’est prouvé par les scientifiques, avoir un animal à la maison apporte de nombreux bénéfices à un enfant. Cependant il y en a un dont on parle peu : il permet aussi de détourner son attention ou de calmer une petite colère. En effet, dès qu’il voit le chat derrière la baie vitrée il arrête tout et crie comme un petit fou en allant à la fenêtre. Il veut attraper le chat. Quand ce dernier rentre (je vous le dis, il regrette aussitôt de l’avoir fait), il le poursuit en voulant l’attraper.

Mr Thierry Courtin

Je finis par le meilleur. Pour ceux qui ne connaissent pas ce Monsieur c’est le papa de T’choupi. Comment vous dire, ici on vit T’choupi, c’est un Dieu, un maitre à penser. C’est le stade ultime pour l’occuper ou le calmer.

Monsieur bébé adore les livres mais ses préférés sont ceux de T’choupi. Il les tourne et retourne sans cesse, comme si un trésor s’y cachait (il s’attend peut-être à voir T’croupi surgir du livre qui sait) et attention, il ne faut surtout pas le déranger dans ces moments là. Il est tellement concentré que plus rien n’existe.

Il y a les dessins animés mais au final ce qui lui plait, ce sont les génériques. De ce fait, je les connais tous par coeur (Salut c’est moi T’choupi je marche vers l’école…lalala). Quand il ne veut pas se tenir tranquille, il m’arrive de les lui chanter et comme par magie, il se trouve fasciné.

Juste pour que vous aussi vous ayez cet air en tête : 

Je me rends compte que cet article part un peu dans tous les sens mais je me suis beaucoup amusée à le faire.

Et chez vous, est-ce que vous aussi vous avez des petites anecdotes marrantes sur ce qui ce calme ou occupe votre enfant ? Quelles sont les petites choses qui vous sauvent la vie en tant que maman ?