J’ai longtemps hésité à revenir par ici et à cliquer sur le fameux bouton Publier, mais je crois que malgré moi j’ai besoin de poser des mots sur tout ça. J’ai l’impression que dans le cas contraire je vais imploser. Mettre mon coeur à nu est le seul moyen pour ne pas m’écrouler.

A mon grand regret, mon silence de ces derniers temps n’est pas dû aux fêtes ou à un trop plein de repas en famille. Non je vais pas non plus faire un bilan de l’année qui vient de s’achever comme j’en vois de partout, vous dire que je n’ai envie de retenir que le positif serait mentir. Il y a trop de moi dans mes écrits, je ne peux faire semblant. J’aurais alors cette sensation d’aligner uniquement des lettres sans aucun sens.

Je crois que rien n’arrive par hasard. Seulement pour certaines personnes, les obstacles rencontrés sur le chemin sont plus fréquents. Chaque étape peut devenir un champ de bataille. Bien sûr qu’il y a toujours pire comme il y a toujours meilleur, mais je crois que je peux dire aujourd’hui que je ne compte plus les cicatrices laissées sur mon coeur.

Et pourtant je mènerai ce nouveau combat comme j’ai mené les autres, je me relèverai encore et toujours. Je me suis toujours sentie à l’écart dans ce Monde, sans véritable but. A présent je sais que ce combat sera celui de ma vie…

mon bébé extraordinaire

A la minute où j’ai posé les yeux sur lui ce 17 avril 2016 je savais que j’étais à ma place, ce regard pénétrant et tellement intense, ce moment où les mots sont inutiles. C’est bien simple : il est mon monde. 

Voilà, depuis peu je sais que j’ai un bébé pas tout à fait comme les autres, j’aime à dire que c’est un bébé extraordinaire.

Mon amour,

Tu ne le sais pas encore mais ce sera plus dur pour toi d’évoluer dans ce Monde. Tu ne le vois pas de la même façon que nous. Je n’essaierai pas de te faire changer ta vison du Monde mais je ferai en sorte de le voir de la façon dont toi tu le perçois.

Chaque jour sera un combat, mais je serai là. Nous irons décrocher les victoires ensemble. Peut-être même qu’on arrivera à décrocher les étoiles et celles-ci seront jalouses, jalouses car tu feras de l’ombre à leur lumière. Tu es unique, tu es un bébé plein de vie qui aime tellement rire qu’il t’en arrive d’avoir les larmes aux yeux. Et moi je regarde et j’écoute tes éclats de rires qui s’envolent aussi haut. Ce n’est pas pour rien si tu as le prénom d’un ange.

Même si tu ne parles pas, je ne peux croire que tu ne comprennes pas. Je le vois dans ton regard. Il arrive malgré tout que l’on ne se comprenne pas toi et moi. Même si cela peut paraitre égoïste, j’ai parfois mal de savoir que tu ne m’appelles pas maman, que tu ne réagis pas toujours comme je le voudrais, que tu ne me feras peut-être jamais de bisous.

Pourtant quand ton sourire s’illumine en me voyant, quand tu me tends les bras pour que je te prenne, mes peurs se calment car je sais que tu es mon monde mais je suis le tien également.

Alors non tu n’es pas tout à fait comme les autres, mais tu es encore mieux que ça tu es exceptionnel. Ne laisse personne te dire le contraire. Je suis fière de chacun de tes progrès, on avancera pas à pas.

Je ne me préoccuperai que de ton sourire et de ton regard et non de celui des autres. Dans les moments de doute ils seront mon seul moteur.

Je t’aime à l’infini, tu es mon bébé extraordinaire.

Plutôt que de revenir sur le passé, en ce début d’année j’ai envie d’y croire et de me tourner vers l’avenir. Même si j’ai beaucoup de mal à le concevoir, je sais que je trouverai la force nécessaire. Je sais aussi que mon bébé extraordinaire est bien entouré.

J’en profite pour vous souhaiter une belle année, qu’elle vous apporte ce que votre coeur désire, et essayez de toujours voir ce qui vous entoure avec votre âme d’enfant. Emerveillez-vous de chaque instant, n’ayez pas peur de la différence.

Je ne sais pas quelle sera la suite de ce blog. Je reviendrai pour vous raconter les évènements auxquels j’ai participé et je ferai honneur à des partenaires qui ont été patients. Pour la suite seul l’avenir nous le dira.

A celles qui sont toujours là et qui se reconnaitront, un immense merci. Je ne pensais pas rencontrer autant de gentillesse et de belles personnes dans la blogosphère.

je vous embrasse.

 

Mon bébé extraordinaire, handicap et maternité